« J’affirme que toutes les opérations fictionnelles, d’un point de vue formel, sont parfaitement identiques aux opérations mathématiques… »

           Hans Vaihinger     dans  : La  philosophie du « comme si »

Fictio, onis, en latin : supposition, hypothèse …action de façonner, création.

Fingo, ere, en latin :  modeler, se représenter, imaginer.

C’est en accueillant la part imaginative, fictionnelle de nos processus de la pensée que celle-ci progresse.

L’intuition,  le songe, le récit précèdent, le plus souvent, la recherche.

La mise en mouvement des idées, établit peu à peu la direction du sens qui présidait, sans doute,  de manière « impliquée » au déclenchement des processus idéels.

 Puis, le dévoilement du sens s’opère par étapes et trouve son crédit dans les signifiants que la pensée lui accorde.

Pour pouvoir accueillir les formules inspirantes d’une pensée qui s’affranchit des chemins balisés, il est important de lever une sorte de censure que l’on s’impose en regard de l’explication à fournir… toujours…  « violence » de la justification.

Le déploiement d’une pensée qui suit des crêtes équivoques, ne peut  pencher vers des affirmations qui, par leur dépôt et une définition prématurée, clôtureraient l’infinie possibilité de créer des réseaux enrichis dans un cheminement cognitif qui s’amplifie.   

L’équivoque est convoquée… d’une certaine manière.

L’équivoque à prendre dans le sens de : « aequus » en latin : plat, bienveillant Vox, vocis : voix, langage mais aussi sentence. …

Equivoque : mot à accueillir sans doute comme empreint d’équité… sans aspérité…

Le terme d’ambigüité, qui lui est associé (conclusion prompte à lui jeter un regard soupçonneux), est lié à la volonté de hiérarchisation qui se présenterait de façon prématurée dans la métabolisation de l’idée.

Laisser advenir…

« L’ambigüité est une richesse » écrit Jorge Luis Borges dans « Fictions ».

 Il nous est donné à comprendre que l’émission d’une proposition fictionnelle ne s’inscrit pas dans l’ordre d’une causalité.

On ne peut y appliquer la puissance analytique d’ « une indétermination verbale, son hybridation plurivoque qui fait bride et cause des emmerdements symptomatiques, ces embranchements gourmands dont la pousse parasite les rameaux fruitiers voisins en absorbant la sève à leurs profits » Jean-Louis Sous dans « six moments de Freud à Lacan ».

La mise en délicatesse de cette notion d’équivoque, vécue comme confusion perturbatrice et même manipulatrice, n’est le fait que d’un regard soucieux d’obtenir des explications et des réponses établies, afin d’être rassuré sur ses appropriations mentales.

Comblement.

L’équivoque pourrait être, aussi, abordée comme une précaution oratoire vouée à ne pas se laisser enfermer, prématurément, dans une exigence de clarté donnant lieu à des affirmations trop ponctuelles.

Ceinture de la pensée.

Ne pas se soumettre par convention à un espace explicité, défini, classifié mais revenir toujours à la source, à une forme d’ubiquité fondatrice.

Ubiquité : dont les synonymes de simultanéité et d’omniprésence ouvrent un champ psychique sans bornage.

L’interaction des faits de conscience avec des données universelles … est loin d’être comprise sinon… élucidée.

 Pour aborder les rivages inenvisageables et les visages dérivés de la conscience et de la physique quantique, nous pourrions nous laisser porter par le flux d’une pensée qui s’affranchit des volontés explicatives… dès l’idée émise. Une philosophie peut nous y aider.

La philosophie du « comme si »  de Hans Vaihinger.

Le « comme si » permet d’utiliser pleinement les réseaux d’une pensée sans vouloir justifier d’emblée la forme de son émission. Il ne dissout pas les idées initiées (issues d’une réduction d’ondes) mais leur confère, tout au contraire, une puissance paradoxale et jubilatoire qui rejoint un juste aboutissement.

La puissance idéelle, notionnelle, suit son parcours dans la structure corticale habilitée à la traiter et y trouve ainsi la progression nécessaire à l’élaboration du sens qui en conclut le cheminement.

L’interprétation, friande de tous les possibles, ne clôture pas !

Elle pousse à l’interrogation, elle n’est pas l’art de rendre équivoque mais au contraire de faire de l’équivoque un art spéculatif.