« Sciences, philosophie et religion convergent nécessairement au voisinage du Tout »

         Pierre Teilhard de Chardin    dans « Le phénomène humain »

Le principe Tête serait le principe premier.

En tête.

Ce principe modèle irriguerait toutes les formes expressives que l’humain aurait déployées dans ses formes religieuses, rituelles, artistiques ainsi que scientifiques.

C’est ainsi que Dominique Aubier en a reçu la révélation en pénétrant, en philologue, les arcanes de l’œuvre de Cervantès « Don Quichotte » dont elle soutient la thèse d’un codage lié à la notion « Tête ».

Ce modèle serait à la fois unique et universel.

Il régirait tout le réel.

Il s’agirait plus précisément du néocortex à six couches repérées et répertoriées par la science médicale.

Dominique Aubier donne un nom au principe régissant tout le réel que nous décodons. La Tête ou Rosch en hébreu ou plus précisément le cortex à six couches repéré par la médecine.

 Il est écrit en 4ème de couverture de « La face cachée du cerveau » :

«[Le] Code des Lois Organiques qui sont à la base de tous les mythes, gnoses, et traditions du monde, c’est Rosch – la tête, le cerveau. C’est sur le modèle de la structure du cerveau humain qu’ont été conçues, et que s’expliquent, toutes les manifestations des sagesses et des spiritualités humaines. »

« Tout innovateur est un transgresseur puisqu’il met dans la culture une pensée qui n’y était pas avant lui. Il est donc admiré par ceux qui aiment les idées nouvelles, et détesté par ceux qui se plaisent à réciter les idées admises. »   Boris Cyrulnik « Les âmes blessées »